Jean-Paul, eh bien ça adonne que nous non plus on n'est pas prêts de lâcher...

 

On ne délaissera pas une compagnie qui vaut déjà plus de 5x le cours actuel aux mains de ceux qui se donnent tant de mal à tenter de dérober tout ce qu'ils peuvent.

 

Je pense qu'un bonne partie des ventes de jeudi provenait du déclenchement (frauduleux en apparance)d'ordres stop probablement en boone partie de comptes sur marge qui avaient mis des ordres stop pour "protéger" leur partie sur marge (dans le but de minimiser leurs pertes si une baisse soudaine devait arriver...).  Le problème c'est que c'est une cible de choix pour les Shorts.  Ensuite, pour le reste de la journée de jeudi, il y a sûrement des investisseurs avec compte sur marge qui ont décidé de vendre avant d'avoir un appel de marge suite à cette volatilité soudaine.

 

Vendredi, encore d'autres comptes sur marge ont probablement vendu sous la pression, ou de façon systématique, en voyant encore la barre des 2.00 arriver rapidement avant un revirement à 2.07(certains doivent peut-être regretter d'avoir vendu).  À cela, il faut combiner ceux qui ont vendu sous la peur et l'émotion, ou de façon systématique (même résultat!), les transactions de dumping HFT (faibles lots vendus à répétition dans le bid), de vente à découvert, les gros volumes de vente bidon (fake large ask orders) qui découragent les acheteurs (placés systématiquement tout au long de la journée),  etc.

 

Bref, je pense que la confiance a été testée de façon extrême.  Le pommier a été ébranlé au maximum et il ne reste plus rien à tomber, pas même une feuille.  Peut-être que je me trompe, mais il semble bien que les "shorts" sont allés chercher le maximum qu'ils pouvaient, c'est maintenant à leur tour de subir une forte pression, encore mal pris avec leur grosse quantité d'actions à découvert. 

 

Certains "shorts" qui jouent des deux côtés ont peut-être remplis leur coffre d'actions à bas prix dans un compte "long" (depuis des mois), cela ne serait pas surprenant.  Ceux-là ont même intérêt à ce que le titre rebondisse et vont très bientôt jouer contre les "shorts purs".  Ils seront les premiers à couvrir en bloc. 

 

Alumina1

 

 

 

Alumina1,

 

Je crois que le "blitz" de la malfaisance n'est pas

terminé. La preuve, les malfaisants (pour ne pas

dire les en_ulés) font du surtemps en fin de semaine.

Ils ne sont pas prêts de lacher le morceau

 

Jean-Paul