Je pense avoir lu hier, sur ce forum, qu'Orbite avait déjà réagi en disant qu'ils ne voyaient pas de problèmes aux affirmations de cet article, et qu'effectivement Orbite et l'URSS (Rusal) n'ont rien inventés en chimie. Orbite n'a fait que paufiner une méthode et y a incorporé des avancées technologiques telles que les cuves vitrifiées et la regénération d'acide, etc...

Ces Russes affirment déjà que le procédé fonctionne pour le HPA.

Restera à Orbite à démontrer qu'il fonctionne aussi pour l'alumine métallurgique, et tout est en place chez Orbite pour le démontrer avec le mini-SGA.

Ils n'auront plus grand-chose à dire par la suite, mais ce doit être quand-même frustrant pour eux, d'avoir abandonné un filon trop tôt. Souvent tout est une question de TIMING pour réussir...