Orbite produit une première tonne d’alumine de haute pureté à son usine de Cap-Chat, Québec

Montréal, Québec.  Le 22 janvier, 2013 – Orbite Aluminae Inc. (TSX:ORT) (OTCQX:EORBF) (« Orbite » ou la « Société ») est heureuse d'annoncer qu’elle a produit avec succès une première tonne d’alumine de haute pureté (HPA) au cours de la dernière semaine de décembre 2012 et au début de janvier 2013 dans le cadre des activités initiales de mise en service de son usine de production à l’échelle commerciale de HPA à Cap-Chat, Québec. Des échantillons de HPA ont été testés dans le laboratoire indépendant EAG confirmant qu’une pureté de plus de 4N (4N+) a été atteinte et ce, dès les premières tentatives de production.  La mise en service complète et l'optimisation de la pureté vers le 5N et plus pourraient prendre jusqu'à deux mois à compléter et se déroulent tel que prévu.

« C'est un grand moment pour Orbite.  La production initiale démontre la capacité de la Société à concevoir, construire et exploiter une usine commerciale d'alumine selon l’échéancier serré préétabli, et conformément aux spécifications commerciales », a commenté Richard Boudreault, président et chef de la direction d'Orbite Aluminae.  « Considérant que la construction de l’usine a été officiellement lancée il n’y a que six mois, la vitesse à laquelle cela a été accompli en dit long sur la simplicité et la robustesse de notre procédé innovateur. »

« De plus, Orbite a également réussi la mise en service et l’opération du système de régénération d’acide avec des taux de récupération d’acide excédant nos attentes, de 99,75% avec un rendement de plus de 99,99% pour la section calcination du HPA, tel que mesuré par la firme indépendante CMI-UVK, soit environ 25 fois moins de pertes d’acide que ce qui était prévu », a commenté Denis Primeau, ing., chef  ingénieur d’Orbite Aluminae.  « Ceci démontre donc également la validité de notre processus breveté pour la production d’alumine métallurgique (SGA) dans une usine de plus grande capacité, comme l’usine de SGA projetée par Orbite. »

M. Boudreault a ajouté qu’il tient personnellement à remercier tous les employés et fournisseurs pour leur travail assidu au cours des six derniers mois afin de construire et de mettre en production l'usine de HPA à Cap-Chat et, en particulier, ceux qui ont travaillé pendant le temps des Fêtes pour franchir cette étape historique.

Mise en service

Le début de la mise en service a été annoncé le 18 décembre 2012. Présentement, les résultats obtenus à l'usine de Cap-Chat atteignent ou dépassent les attentes initiales de la Société, qui étaient basées sur les résultats obtenus à l’usine pilote et au mini-HPA du laboratoire d’Orbite à Laval, Québec.  La production non-commerciale de HPA continuera durant la mise en service avec une capacité de moins d’une tonne par jour.  Les commandes reçues de clients d’Europe, de l’Amérique et d’Asie pour des échantillons de HPA seront expédiées au cours du premier trimestre de 2013.

Suivant l'installation d'équipements de calcination supplémentaires, la capacité initiale de production de l’usine de HPA devrait progressivement passer de trois tonnes par jour d'ici la mi-2013 à cinq tonnes par jour d'ici la fin de 2013. Une partie de l'équipement de l'usine a déjà une capacité de production de cinq tonnes par jour.  Ce calendrier de mise en service pourrait être modifié si la demande initiale des clients dépasse les attentes.

Le procédé d’Orbite pour la production de HPA est unique et breveté.  Il diffère grandement des procédés du reste de l’industrie et devrait permettre une production à des niveaux de pureté supérieurs et à des coûts moins élevés que ceux des producteurs existants.

Orbite prévoit annoncer le lancement de la production commerciale au début du deuxième trimestre de 2013, et a l'intention d'offrir du HPA en poudre et en granule allant d’une pureté de 4N jusqu’à des taux éventuels de 6N (99,9999%).  Orbite prévoit également la production de gallium et de scandium lorsque le circuit de récupération sera terminé, vers la mi-2013.

Vérification indépendante

Le laboratoire indépendant Evans Analytical Group ® (EAG) de Liverpool, New York, un leader de l'industrie de la spectrométrie de masse à décharge luminescente (GDMS), a analysé des échantillons de HPA dans leur laboratoire indépendant utilisant le GDMS. EAG utilise régulièrement le GDMS pour servir ses clients opérant dans diverses industries, tant en R&D qu’en contrôle de la qualité, ainsi que de la surveillance de processus et développements.

CMI-UVK est un leader international dans la technologie industrielle et détient une expertise substantielle dans les procédés chimiques et les systèmes de régénération d’acide.

Les principales forces du marché du HPA

L’alumine de haute pureté est principalement utilisée dans la production de saphirs industriels utilisés comme substrats dans l'industrie de la lumière DEL, ainsi que pour les écrans des appareils portables et des téléviseurs. Ces marchés devraient se développer de manière significative au cours des prochaines années, et en particulier celui de l’industrie de la lumière DEL, en raison de nombreuses règlementations qui élimineront progressivement la fabrication, l'importation et la vente des ampoules à incandescence dans une variété de pays et de régions, incluant le Canada, l'Union européenne, l'Australie et la Chine.

La mise en service et la production initiale de l'usine de HPA s’effectuent sous la supervision de Denis Primeau, ing., chef ingénieur d'Orbite, une personne qualifiée (QP) tel que défini par la Norme canadienne 43-101. M. Primeau a révisé et approuvé le contenu technique du présent communiqué.